Programme de l'édition 2020

Clip 2020

 Clip CINEBANLIEUE 


 

 

 

 

Le programme
A+ R A-

Le JSD - 30 octobre 2019

Le JSD - 30 octobre 2019

 

Cinébanlieue / Reda Kateb, Dionysien de fiction

Le JSD // le 30 octobre 2019

Maxime Longuet

 Cinébanlieue / Reda Kateb, Dionysien de fiction


Entre Saint-Denis, Saint-Ouen et Paris, le festival Cinébanlieue se déroulera du 5 au 15 novembre. Il accueillera son parrain Reda Kateb à l’Écran pour la projection de Hors normes, dans lequel le comédien incarne le Dionysien Daoud Tatou.

Prendre le pouls de la société française à travers le prisme de la banlieue, c’est la ligne de conduite de Cinébanlieue et ce, depuis ses tout débuts.

Du 5 au 15 novembre, ce festival, qui célèbre cette année sa 14e édition, proposera séances, rencontres, avant-premières et une compétition cinématographique. Ces événements se dérouleront entre Saint-Denis, Saint-Ouen et Paris. En ouverture, le cinéma l’Écran – partenaire historique du festival – projettera Terminal Sud en présence de son réalisateur Rabah Ameur-Zaïmeche (Bled Number OneDernier Maquis). Au casting du sixième film du réalisateur originaire des Bosquets à Montfermeil, on retrouve Ramzy Bedia dans son premier rôle dramatique. Cette séance est organisée en partenariat avec le Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient qui fêtera sa 15e édition en avril.

LIRE AUSSI / Daoud Tatou : son combat pour les autistes
 

Le binôme Nakache-Toledano

Cinébanlieue réserve également de belles surprises comme la venue à l’Écran mercredi 6 novembre du parrain du festival, Reda Kateb, aux côtés du responsable associatif dionysien Daoud Tatou que l’acteur incarne à l’écran dans Hors normes, le nouveau long-métrage du duo Nakache-Toledano. Vincent Cassel y interprète quant à lui Stéphane Benhamou, fondateur de l’association le Silence des Justes. Stéphane et Daoud sont amis depuis vingt ans et luttent pour l’insertion et l’accueil des enfants autistes à Paris mais également à Saint-Denis, au centre communautaire Ohr Menahem dans le centre-ville.

L’association Le Silence des Justes devrait bénéficier d’ailleurs d’un nouveau centre situé dans le quartier Confluence (sourceLe Parisien). Le Relais Île-de-France, la structure fondée par Daoud Tatou, accueille également de jeunes autistes à Paris et forme régulièrement des animateurs à Saint-Denis. L’amitié entre les deux hommes a inspiré le film dans lequel on retrouve la patte qui a fait le succès du binôme Nakache-Toledano : une dose d’humour et d’humanité pour décanter des sujets sociétaux complexes, ici la prise en charge de jeunes autistes.

LIRE AUSSI : Le sport sur le terrain de l'autisme 
 

Film d'animation et courts

Jeudi 7 novembre à 19h30, les Dionysiens pourront découvrir le film d’animation J’ai perdu mon corps (2019) en présence du réalisateur Jérémy Clapin. Ce long-métrage poétique a été sélectionné à la Semaine de la Critique de Cannes 2019 et a reçu le Prix du public du Film d’animation d’Annecy 2019. Vendredi 8 et samedi 9 novembre, Cinébanlieue laisse la place au format court avec pas moins de 14 documentaires et courts-métrages présentés.

Le samedi à partir de 18h, cette série de projections sera suivie par le documentaire Mes Voix de Sonia Franco et de l’avant-première de Merveilles à Montfermeil, signé Jeanne Balibar. Pour boucler la boucle, Cinébanlieue s’est associé avec Cultures de Banlieue pour une journée autour de la web série Web Side Series à la bourse du travail samedi 9 novembre (9h-14h)Une initiation à l’écriture de pitch, synopsis, scénario et casting sera organisée sous forme d’ateliers gratuits.

Le festival se délocalise ensuite avec une rencontre professionnelle prévue mardi 12 novembre au Comedy Club de Djamel Debbouze et des projections le mardi 12 novembre à la salle audonienne Commune Image. La compétition cinématographique se tiendra à partir de 18h jeudi 14 novembre à l’UGC Ciné Cité Paris 19 pour une remise de prix le lendemain dans le même lieu et sera suivie du film événement Les Misérables de Ladj Ly à 19h.

MLo

www.cinebanlieue.org. Infos et inscriptions Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


https://www.lejsd.com/content/reda-kateb-dionysien-de-fiction

Qui sommes-nous ?

Créé en 2006, un an après les révoltes sociales qui ont embrasé les périphéries des grandes villes, le festival Cinébanlieue est né du constat qu’il n’existait pas de grandes manifestations consacrées à la banlieue vue sous l’angle de sa richesse sociale, culturelle et économique. Celui-ci entend prouver que la représentation de la banlieue et de ses habitants ne se résume pas à ce que les médias veulent bien montrer.

Ce festival offre une toute autre vision de ce qu’est la banlieue. Il s’agit principalement de montrer cet espace comme étant un lieu d’inspiration et d’épanouissement artistiques, et non plus comme source de tensions et de destruction. Aux côtés d’une sélection de films en compétition, il propose un panorama de films sur un thème d’actualité ; chaque année un cinéaste français ou étranger est choisi pour être l’invité d’honneur.

Calendrier des évènements

Août 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31