Programme de l'édition 2018

 
 

 
 
  
Le programme

Inscription à notre newsletter

 


Festival

Cinébanlieue 2018


Télécharger le programme



Parrainé par Reda Kateb, le festival Cinébanlieue tiendra sa treizième édition du 7 au 16 novembre 2018.


Cinéma L'Écran de Saint-Denis

UGC Ciné Cité Paris 19

Comedy Club


Réservation

contact@cinebanlieue.org


 


 


 

 

A+ R A-

Le Parisien - 6 novembre 2018

 

Saint-Denis : Kheiron donne le coup d'envoi de Cinébanlieue

Le Parisien : le 6 novembre 2018

Gwenael Bourdon

Le film « Les Mauvaises herbes » de Kheiron (au centre) est présenté ce mercredi en avant-première

lors du festival Cinébanlieue à Saint-Denis. Mars Films

 

 

 Saint-Denis : Kheiron donne le coup d'envoi de Cinébanlieue


Cette 15e édition du festival de cinéma tourne autour des thèmes du genre et de l’ascenseur social.

Donner un bel élan aux jeunes pousses du cinéma, et poser sur la banlieue un « regard lucide et complexe ». C’est le double objectif du festival de cinéma Cinébanlieue. Un festival francilien, mais très ancré dans le 93.

C’est d’ailleurs à Saint-Denis que démarre cette 15e édition, avec l’avant-première du nouveau film de Kheiron, « Les Mauvaises herbes ». Le comédien et réalisateur devrait être présent à l’issue de la projection, au cinéma L’Ecran, pour débattre avec la salle, en vieil habitué. « Il était déjà venu pour l’avant-première de son précédent film, en 2015 », souligne Aurélie Cardin, déléguée générale du festival.

D’autres rencontres sont prévues, autour de films de genre, effleurant de près ou de loin le thème des « ratés de l’ascenseur social en France ». Les spectateurs pourront ainsi découvrir des films ayant la banlieue pour décor, comme « Frères ennemis », thriller de David Oelhoffen, tourné à la cité Gagarine, à Romainville.


Le court-métrage « Chien bleu » est présenté dans le cadre du festival Cinébanlieue. Hirvi Production

 

Ils pourront aussi croiser la réalisatrice Marie Monge, les acteurs Reda Kateb, Tahar Rahim, Karim Leklou… ou encore Sabrina Ouazani, enfant de La Courneuve, autrefois révélée par « L’Esquive » d’Abdellatif Kechiche (2003). La comédienne présentera son premier court-métrage (hors compétition), « On va manquer ! », samedi à Saint-Denis.

Les courts-métrages, voilà précisément ce qui fait le sel de Cinébanlieue. Cette année, 10 films (choisis parmi 438 candidats) seront en compétition, et 25 au total seront projetés au fil du festival. La banlieue n’est jamais bien loin, qu’elle serve de décor au très poétique « Chien Bleu », de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh, tourné à Aubervilliers, ou à « La Hchouma », d’Achraf Ajraoui (situé à Bagnolet).

L’accent est mis sur le travail de « jeunes réalisateurs autodidactes ». Car si le 93 est depuis longtemps terre de tournages et de studio, « peu de gens peuvent avoir accès à ces métiers », note Aurélie Cardin. « Ce festival est l’un des mieux dotés parmi les festivals de courts-métrages. Le grand prix, de 20 000 €, permettra au réalisateur récompensé de passer un an à travailler sur son prochain film. »


Sabrina Ouazani a réalisé le court-métrage « On va manquer ». FullDawa Films

 

Des rencontres professionnelles seront organisées le 13 novembre, au Comedy Club, à Paris (42, bd Bonne-Nouvelle).

Du 7 au 16 novembre, au cinéma L’Ecran (place du Caquet, Saint-Denis, tarif festival : 4,50 €),
à l’UGC Ciné Cités 19 (entrée libre pour les films en compétition, 6 € pour la soirée de clôture).
Rens. et réservations : www.cinebanlieue.org

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/saint-denis-kheiron-donne-le-coup-d-envoi-de-cinebanlieue-06-11-2018-7936548.php
 
 

Qui sommes-nous ?

Créé en 2006, un an après les révoltes sociales qui ont embrasé les périphéries des grandes villes, le festival Cinébanlieue est né du constat qu’il n’existait pas de grandes manifestations consacrées à la banlieue vue sous l’angle de sa richesse sociale, culturelle et économique. Celui-ci entend prouver que la représentation de la banlieue et de ses habitants ne se résume pas à ce que les médias veulent bien montrer.

Ce festival offre une toute autre vision de ce qu’est la banlieue. Il s’agit principalement de montrer cet espace comme étant un lieu d’inspiration et d’épanouissement artistiques, et non plus comme source de tensions et de destruction. Aux côtés d’une sélection de films en compétition, il propose un panorama de films sur un thème d’actualité ; chaque année un cinéaste français ou étranger est choisi pour être l’invité d’honneur.

Calendrier des évènements

Avril 2019
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30