Programme de l'édition 2017

  

Bande- annonce 2017

 

 

 

Le programme

Inscription à notre newsletter

 


BANDE ANNONCE 

Compétition Cinébanlieue 2017



CLIP 

Cinébanlieue 2017


 Télécharger le programme 2017

A+ R A-

Konbini - 10 novembre 2017

 

 

 

 

Le festival Cinébanlieue vit sa douzième édition avec Reda Kateb comme parrain

Konbini
10 nov. 2017
par Sophie Laroche
 
Le festival, qui fête ses douze années d’existence, a choisi de mettre en lumière
le cinéma noir le temps de dix journées, à Paris.
 
 
Le 8 novembre dernier, le festival Cinébanlieue célébrait le lancement de sa douzième édition. Pendant dix jours, ce sont neuf films sélectionnés qui seront présentés en compétition sous le regard d’un invité d’honneur des plus prestigieux.

L’histoire de ce festival pas comme les autres démarre en 2006, au lendemain des révoltes urbaines de 2005. Le but, à l’instar de nouveaux médias comme le Bondy Blog, créés à la même période : offrir au public une autre image de la banlieue. Il ne s’agit plus de l’affilier aux "problèmes" sociaux qui lui collent à la peau mais de mettre en valeur sa richesse culturelle trop souvent passée sous silence. Selonl’équipe du festival, "il s’agit principalement de montrer cet espace comme étant un lieu d’inspiration et d’épanouissement artistiques, et non plus comme source de tensions et de destruction".

Cette édition 2017, qui se place sous le signe des "lumières noires", mettra en valeur des films réalisés par des réalisatrices et réalisateurs noirs, ou interprétés par des comédiennes ou des comédiens noirs. Avec une envie, un besoin : "Mettre en lumière ceux qu’elle évite trop souvent, de donner la parole à tous les artistes qui pensent et interrogent les identités noires en France."

Un parrain de choix

Comme tous les ans depuis 2012, c’est Reda Kateb qui parraine l’événement. Le comédien, qu’on a récemment vu à l’affiche du film Django,  avait partagé son savoir lors d’une masterclass l'an passé. Le "cours" fut suivi par la projection de son premier film et court-métrage, Pitchoune.

Le film, qui avait été présenté au festival de Cannes en 2015 dans la section Quinzaine des réalisateurs, raconte l’histoire de deux frères – Mathias (Philippe Rebbot) et Karim (Reda Kateb) – spécialisés dans les animations pour enfants. Après des années d’exercice de leur fonction, Karim commence à être usé par cette vie d’acteur sans reconnaissance et décide d’arrêter.

http://www.konbini.com/fr/entertainment-2/festival-cinebanlieue-lance-douzieme-edition-reda-kateb-parrain/

Qui sommes-nous ?

Créé en 2006, un an après les révoltes sociales qui ont embrasé les périphéries des grandes villes, le festival Cinébanlieue est né du constat qu’il n’existait pas de grandes manifestations consacrées à la banlieue vue sous l’angle de sa richesse sociale, culturelle et économique. Celui-ci entend prouver que la représentation de la banlieue et de ses habitants ne se résume pas à ce que les médias veulent bien montrer.

Ce festival offre une toute autre vision de ce qu’est la banlieue. Il s’agit principalement de montrer cet espace comme étant un lieu d’inspiration et d’épanouissement artistiques, et non plus comme source de tensions et de destruction. Aux côtés d’une sélection de films en compétition, il propose un panorama de films sur un thème d’actualité ; chaque année un cinéaste français ou étranger est choisi pour être l’invité d’honneur.

Calendrier des évènements